Apache2 reload ok, Apache2 restart failed

Nous allons parler d'apache mais ne nous affolons pas ce billet n'a pas la prétention de vous expliquer la différence entre les commandes apache2 reload et apache2 restart que l'on exécute de manière plus que régulières sur nos chers petits serveurs GNU/linux (chez moi sous debian).

Non l'objectif de ce billet est simplement de prévenir d'une chose qui peut parraître logique mais enfonçons les portes ouvertes. S'il existe 2 commandes différentes c'est bien qu'elles exécutes 2 actions différentes, proches mais différentes quand même. Etant de manière générale plutôt optimiste je dirais que jusque là tout va bien.

Là où cela va commencer à me rendre moins sympathique c'est quand je vais vous dire que lorsque l'on a un serveur apache2 tout à fait bien configuré qui tourne du feu de dieu, que les commandes se déroulent sans accros comme un /etc/init.d/apache2 restart (je sais je suis un vieux qui n'utilise pas forcément les service apache2 restart), il suffit alors de faire une modification dans un virtualhost suivi d'un joli petit /etc/init.d/apache2 reload et là vous avez un joli OK en vert donc du coup vous vous dites c'est bon j'ai bien administré mon serveur mais en fait il y une jolie erreur qui s'est glissée dans votre virtualhost mais pas assez grosse pour embêter un simple reload sauf que lors de votre prochain /etc/init.d/apache2 restart vous aurez un joli FAILED en rouge et là si vous avez fait que des reload ces 3 derniers mois bah bon courage pour retrouver l'erreur.

Donc pour moi en conclusion et au vue de l'expèrience acquise avec cette situation qui m'est arrivée pas plus tard que la semaine dernière je dirais que le reload c'est bien mais que s'il est suivi d'un restart qui passe aussi. Et personnellement, je trouve cela dommage que le reload ne nous indique pas qu'il y a une erreur avant que le restart nous la révèle.

Libre de développer, Julien.